Comment soigner la transpiration excessive (hyperhidrose) ?

Comment soigner la transpiration excessive (hyperhidrose) ?

L’hyperhidrose 

Hyperhidrose

transpiration excessive

L’hyperhidrose ou la sécrétion excessive de sueur, elle peut être généralisée ou localisée. En dehors de la fièvre, elle peut être signe de nombreuses affections ou d’origine médicamenteuse.

Sans aucune cause pathologique, la transpiration excessive localisée est courante. Elle se manifeste par une production de sueur en abondance, en permanence qui pourrait être déclenchée et majorée par l’émotion et le stress, indépendamment de la température corporelle.

Les hyperhidroses dites faciales gustatives sont provoquées par des aliments chauds ou épicés. Elles apparaissent au moment où on mange et disparaissent après.

Le plus souvent, la sudation en excès est généralement symétrique au niveau des paumes des mains, des plantes des pieds et les aisselles, avec une gêne vestimentaire, esthétique et olfactive qui à la fin motive à une consultation médicale.

La sudation excessive des paumes de main est la plus mal vécue car elle gêne et altère la vie relationnelle et professionnelle. Il arrive même que les personnes atteinte de ce type de sudation soit interdit de certains emplois comme électricien, secrétaire, violoniste, couturier, etc.

Soigner l’hyperhidrose

Malheureusement, l’hyperhidrose ne se guérit pas. Il existe pourtant de nombreux traitements pour diminuer ou faire disparaitre les symptômes.

Appliquer sur la peau du chlorure d’aluminium, efficace pour les hyperhidroses légères. L’ionophorèse, il consiste à tremper les mains ou les pieds dans des bacs remplis d’eau liés à un léger courant électrique  de 20milliampères. Ce traitement est efficace mais onéreux.

Les injections de toxines botuliques, très couteuses et aussi douloureuses.

Les anticholinergiques, ce sont des médicaments oraux qu’on ne peut pas prendre que sous des strictes conditions.

Dans des cas sévères, une intervention chirurgicale s’avère nécessaire, une excision des glandes sudorales des aisselles, cette opération consiste à enlever une partie de la peau de l’aisselle à l’endroit où elle contient une forte concentration de ces glandes. Ou la sympathectomie transthoracique, c’est une intervention chirurgicale  qui sert à une ablation du nerf sympathique, responsable de l’ordre de l’impulsion aux glandes sudorales.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>