Qu’est ce que l’ionophorèse ?

Qu’est ce que l’ionophorèse ?

L’ionophorèse, encore appelée iontophorèse est une technique médicale proposée pour traiter la transpiration excessive des extrémités (dishidrose ou hyperhidrose). Cette méthode consiste à faire pénétrer des médicaments dans la peau des extrémités atteintes comme les mains, les pieds ou les aisselles,  en exposant la peau à un courant galvanique. L’objectif c’est de bloquer le fonctionnement normal des glandes sudoripares.

Non seulement l’ionophorèse est pratiquée pour traiter des transpirations excessives (hyperhidroses) des extrémités, elle est aussi utilisée pour traiter les traumatismes du sport comme les entorses, les hématomes, les contusions diverses et les accidents musculaires.

Comment ça marche ?

patch pour ionophorèse soins

patch pour ionophorèse

Les glandes sudoripares qui sont dans les dermes ne présentent qu’une infime résistance au courant électrique qui s’y pénètre  de façon préférentielle. Cependant, les idées se diffèrent sur les actions de ce courant continu, les uns disent qu’il bloquerait temporairement la sensibilité des glandes eccrines qui stimulent la sécrétion de sueur. Tandis que d’autres avancent que le courant serait facteur de stabilisation membranaire des cellules des glandes sudoripares.

Pour les traitements des pieds et des mains

Avant de commencer le traitement, le patient est prié d’enlever tous ses bijoux, bagues, bracelets au bras et aux chevilles. Le praticien doit vérifier qu’aucune plaie n’est présente sur la zone à traiter sinon appliquer un peu de vaseline ou du collodion sur les petites lésions cutanées pour les protéger du courant électrique.

Maintenant la personne est prête pour le traitement.  Invitez-la à mettre chacun de ses membres à traiter dans chacun des deux bacs, exemple la main droite dans le bac qui se trouve à droite et la main gauche dans celui de gauche. Versez-y de l’eau tiède. A l’aide des électrodes reliées aux bacs, faites passer un léger courant électrique et  augmentez progressivement de 0 à 20 mA environ. Le patient ne doit pas sortir ses membres des bacs pendant la séance, sinon un léger court-circuit pourrait se produire et une décharge plus importante pourrait survenir. Au bout de 10 minutes, le courant revient à 0 puis reprend à augmenter progressivement. Le patient doit tenir les 10 minutes suivantes.

Chaque séance dure environ 20 minutes et parfois 40 minutes s’il faut traiter pieds et mains.

Pour traiter les aisselles

Le traitement des aisselles est un peu plus  compliqué à réaliser mais moins efficace.  L’ionophorèse ne peut être réalisé sur le visage ou les autres zones du corps.

 

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>